• Communication et newsletter Pôle

Lettre info Pôle conversion bio - Février 2015


Le conseil régional est devenu autorité de gestion en matière de FEADER. Il a confirmé au travers du PDRR sa volonté de soutenir le plan national "Ambition Bio" en ouvrant les aides "conversion" et "maintien" à tous et sur tout le territoire Poitou-Charentes. C’est assez remarquable car peu de régions l’ont fait. Sans doute faut-il y voir la reconnaissance du travail effectué par le Pôle Conversion, lui aussi exemplaire. Les aides PAC relatives à la bio sont donc bien revalorisées et devraient booster les conversions pour les deux ou trois prochaines années, permettant d’atteindre rapidement l’objectif des 1000 fermes bio.


entete6_1559Le conseil régional est devenu autorité de gestion en matière de FEADER. Il a confirmé au travers du PDRR sa volonté de soutenir le plan national "Ambition Bio" en ouvrant les aides "conversion" et "maintien" à tous et sur tout le territoire Poitou-Charentes. C’est assez remarquable car peu de régions l’ont fait. Sans doute faut-il y voir la reconnaissance du travail effectué par le Pôle Conversion, lui aussi exemplaire.
Les aides PAC relatives à la bio sont donc bien revalorisées et devraient booster les conversions pour les deux ou trois prochaines années, permettant d’atteindre rapidement l’objectif des 1000 fermes bio.
C’est sur ces perspectives encourageantes que j’ai décidé de quitter les fonctions d’administrateur au Gab17, donc à Agrobio Poitou-Charentes, et par voie de conséquence celle de Président du Pôle. J’ai toute confiance en l’avenir de notre réseau, des volontaires se sont déjà faits connaitre pour assurer les missions que j’abandonne.
Ils devront dans un premier temps, avec l’ensemble des administrateurs, convaincre nos nouveaux partenaires d’Aquitaine et du Limousin de généraliser notre mode de fonctionnement pictocharentais à la grande région. Je veux parler de l’accord avec les chambres d’agriculture qui nous enrichit de compétences techniques remarquables, et du Pôle Conversion qui par la diversité de ses nombreux partenaires constitue un lieu de concertation et de coordination propice au développement de l’agriculture biologique.
Ils devront aussi aller à la rencontre des collectivités territoriales, pour mettre en avant les effets positifs du développement des filières biologiques territorialisées, en terme de développement économique, d’attractivité et d’aménagement du territoire, de cohésion sociale, de préservation de la santé publique et des ressources naturelles.
Le monde est en marche vers un nouveau mode de pensée visant à influer positivement le cours des choses. Les agriculteurs ne doivent pas louper le coche. Ils doivent cesser de croire que la nature est hostile, qu’il faut la maitriser, la combattre à coup de pesticides. La terre est vivante et riche. Il faut la respecter au risque qu’elle ne se mette en colère ... Si nous ne voulons pas être contraints,un jour prochain, de migrer vers une autre planète en un vaste et lamentable exode, pour y trouver la nourriture dont nous avons besoin, alors il nous faut éviter que la terre ne devienne stérile et se convertir à l’agriculture biologique.

Patrick Dauron

 


 

Les conversions 2014

puce_pole_92

 

101 exploitations ont été accompagnées vers la conversion, l’installation en bio ou l’agrandissement des surfaces bio. Sur l’année civile 2014, ce sont 78 nouveaux producteurs qui ont engagé leur structure en AB ou créé leur structure bio. Un peu plus d’un quart des conversions sont des conversions partielles. En détail, cela donne la répartition suivante :

 

 

tableau_conversions_2014_961

Le bilan d’activité complet du Pôle conversion avec les chiffres clés de 2014 à retrouver ici


 Nouveau partenaire pour le pôle conversion

SAFER Poitou-Charentes Vendée

logo_safer_180_01En novembre dernier, lors du 1er comité de pilotage "Ambition bio 2017" réuni sous la tutelle du Directeur régional de l’agriculture, l’alimentation et la foret, M. Philippe de Guénin, ainsi que du vice-président du conseil régional en charge de l’agriculture M. Benoît Biteau, les échanges entre le président de la SAFER, Patrice Coutin et le président d’Agrobio Poitou-Charentes, Guillaume Riou, ont abouti à une candidature d’adhésion au pôle conversion bio Poitou-Charentes de la part de la SAFER.
Monsieur Coutin a signifié sont souci de mettre en œuvre les outils dont dispose la Safer pour installer des producteurs bio d’une part, d’autre part maintenir à chaque fois que c’est possible, les terres en bio lors des cessions entre agriculteurs.
Le prochain comité d’orientation du pôle en avril sera donc l’occasion de pour la Safer de présenter ses possibilités d’actions pour le développement des conversions et pour l’ensemble des partenaires de valider officiellement ce partenariat.

 


L’agriculture biologique et la PAC en Poitou-Charentes : une véritable reconnaissance

L’agriculture biologique est concernée directement ou indirectement par de nombreuses mesures aussi bien sur le premier pilier de la Politique Agricole Commune que sur le deuxième. La Région Poitou-Charentes a clairement mis en avant l’agriculture biologique dans son Plan de Développement Rural en ouvrant les aides à la conversion bio et les aides au maintien sur l’ensemble du territoire et pour tous (de nombreuses régions françaises ont limité l’aide au maintien).

1er pilier de la Pac : la bio reconnue utile pour l’environnement

 Sur les aides couplées :L’aide aux veaux bio est maintenus avec un paiement d’environ 76 € (38 € de base + 38 € de prime « qualité » par veau sous la mère abattu).
Sur le verdissement :L’aide verte découplée peut représenter à terme plus de 40% des aides découplées. Pour pouvoir la toucher, il faudra respecter les 3 mesures dites « vertes » (diversification des assolements, maintien des prairies et pâturages permanents, surfaces d’intérêt écologique.) Les surfaces en agriculture biologique, sont considérées comme vertes par définition.

L’aide à la conversion

- les surfaces ne doivent pas avoir déjà bénéficié des aides à la conversion ou au maintien dans les 5 années précédentes,
- la surface ne doit pas bénéficier d’aide au titre d’une mesure agroenvironnementale portant sur la fertilisation et l’usage de produits phytosanitaires,
- le bénéficiaire doit respecter le cahier des charges de l’agriculture biologique sur l’ensemble des parcelles engagées et notifier son activité bio auprès de l’Agence Bio,
- pour les exploitants engageant une conversion des prairies permanentes, le seuil minimum de chargement de 0,2 UGB/ha de prairie, avec obligation de convertir les animaux à partir de la troisième année (au plus tard) doit être respecté.

L’aide au maintien

Elle est ouverte sur l’ensemble de Poitou-Charentes sans condition de durée en bio. Bien sûr, elle n’est pas cumulable à la parcelle avec la conversion bio mais par contre peut être activée avec la conversion sur une exploitation.

Rappel : ces deux mesures sont des contrats de 5 ans

 Les plafonds :

En Poitou-Charentes, le Conseil régional souhaitait mettre en place un plafond à l’exploitation avec transparence des G.A.E.C dans la limite de trois parts. Pour la conversion le plafond a été fixé à 30 000 euros par exploitation. Cependant, l’existence même d’un plafond est toujours en discussion, le cadrage national ne le prévoyant pas. Pour l’aide au maintien, le plafond sera de 20 000 euros par exploitation.

L’A.B est favorisée sur les autres aides directes relevant du 2ème pilier

Certains types de soutiens comme les aides aux investissements, le fait d’être engagés en agriculture biologique permet aux agriculteurs de bénéficier d’une bonification de 10 % sur le taux d’aide :

 Construction ou rénovation de bâtiment d’élevage
 Équipements ou aménagements pour la transformation ou la vente à la ferme
 Matériel alternatif à l’usage des pesticides

Le soutien aux systèmes de qualité et à la certification qui y est liée : en Région l’aide pour les nouveaux certifiés est activée.
Bien que non spécifiques à la bio, pour les mesures en faveur de l’installation, et de la transformation. De la même manière que pour l’investissement, les producteurs bio auront accès à un bonus de 10 %.

Lien vers l’article complet

 


[CLIEN

 

Des départs chez les partenaires du Pôle

logo_coop_de_f_et_biograin_232Guillaume Lorin, terchnicien chargé des actions de terrain à Biograins - Vert Anjou a annoncé son départ le 30 janvier dernier. C’est Mathilde Hériteau qui lui succède. Mathilde a déjà participé aux actions du Pôle conversion et elle était présente aux dernières réunion du COR.
Pierre Baron quitte lui Coop de France Poitou-Charentes. Intégrant un nouveau partenaire du Pôle, la SAFER Poitou-Charentes, nous auront peut-être l’occasion de le croiser à nouveau dans ses nouvelles fonctions.
Nous leur souhaitons bonne continuation à tous les 2 !


Publications à paraitre /
Infos diverses Pôle conversion

note_420_01"Info éco de la filière bio" , particulièrement destinée aux acteurs du secteur bancaire qui nous sollicitent pour connaitre, des prix, des références : quelques chiffres régionaux qui seront actualisés annuellement.
Les cas types sont en cours d’élaboration. le calendrier a été fixé avec les partenaires le 30 janvier dernier.
Les données du Service Régional de Information Statistique & Économique de la DRAAF seront utilisées à partir de 2015 pour les synthèses de l’observatoire concernant les surfaces en céréales et oléoprotéagineux (réunion Prospective du 30/01/15)

 


TS.AD

Agenda Pôle Conversion

Dates à retenir :
Comagenda_pole_121ité technique pour les conseillers conversion : le 17 mars à Melle.
Comité d’Orientation : le 1er avril 2015

16 fév. Assemblée générale Gab 17
19 fév. Assemblée générale Vienne Agrobio
19 fév.Réunion des poles conversion au niveau national - Fnab Paris
24 fév Comité de pilotage des réseaux d’élevages INOSYS (partenaires concernés Chambres d’agriculture, réseau bio)
26 fév. 10e Séminaire International de l’agriculture biologique - SIA (tout public)
3 mars  Comité "étude distribution bio" (partenaires concernés Chambres d’agriculture, réseau bio)
10 mars Réunion "cas types élevage" à la CAVEB à Parthenay (partenaires concernés Opérateurs économiques filière viande bovine, Chambres d’agriculture, réseau bio)
19 mars Assemblée

générale Agrobio Deux-Sèvres
24 mars Assemblée générale Agrobio Poitou-Charentes - thème : Bio et développement territorial - Toutes les infos ici

 

Prochaine lettre info Mail en mai 2015 : Faites remonter vos dates de manifestations ou actions de sensibilisation à la bio poleconversionbiopc@orange.fr

DRESS] [CLIENTS.COMPANY_NAME]


Qui sommes-nous ? | Contact | Plan du site
Conception & Réalisation : La Compagnie Hyperactive